écriture, mes écrits

Mon petit dernier…

Bonjour,

Je reviens en ce jour pour vous parler de mon tout dernier roman. J’aurais pu vous parlez de mon deuxième avant, cela aurait été plus logique étant donné qu’il est la suite de mon premier roman que je vous ai déjà présenté, mais il n’est pas encore corrigé. Et celui-ci me touche davantage en ce moment.

Je l’ai fini plus récemment, il y a un mois environ, et même s’il était encore loin d’être parfait, je l’ai publié sur Wattpad. Il s’appelle Jolie Plume.

« Tu serais immortelle ici…

— Mais moi, je voulais vivre avant d’être immortelle ! » Je comprends que j’ai crié trop vite, trop désespérement alors, comme pour revenir sur mes pas, je baisse les yeux en soupirant : « Il fallait me laisser vivre… »

Lily, dix-neuf ans, tout une vie devant elle. Une vie perdue trop tôt. Beaucoup trop tôt.
Et si toutes les âmes n’étaient pas prêtes à mourir… Qu’arrive-t-il aux plumes vagabondes qui ne trouve pas leur place ni parmi les morts, ni parmi les vivants ?

Cette couverture est très simple, je n’ai pas su quoi faire de mieux. Je ne suis pas graphiste, pas pro, et je n’ai pas de droit d’image en particulier alors je fais avec les moyens du bord. Et ceci est le seul résumé que j’ai été capable de faire. Je ne savais pas du tout comment résumer cette histoire, je pense qu’elle me tient trop à cœur, qu’elle me parle trop et qu’elle me soit trop sensible pour que je puisse trouver les mots justes à apporter pour la décrire comme je le voudrais. Je laisse donc un peu de mystère, j’en dévoile peu et malheureusement, il faut se lancer dans cette histoire sans trop en savoir et en me faisant confiance ( ce qui j’en conviens n’est pas forcément attrayant ).

Mais une personne qui a lu mon histoire en entier, en a fait une petite critique, ainsi qu’un résumé plus précis, que je vous mets aussi si il vous intéresse.

J’ai commencé cette histoire en avril dernier. Pour être honnête, c’est la période à laquelle je commençais à voir, et à me rendre compte surtout, que je m’en sortais. J’ai commencé à en vouloir plus de la vie, à me sentir capable d’accomplir des choses, je me remettais de ma dépression et de ma maladie. Cette histoire, c’est une retranscription de beaucoup de mes pensées, de mes réflexions et de mes sentiments.

Je précise que ce n’est PAS une autobiographie. Je n’ai rien vécu de ce que Lily a vécu dans les grandes lignes. Il faut viser plus loin pour comprendre ce qui unit cette histoire à la dépression. Le côté sombre, la chute libre, les bons sentiments, la lumière à travers l’obscurité…

Pour être transparente, quand j’ai eu l’envie décrire une nouvelle histoire, je me suis dit dès le départ : « je veux faire pleurer », « je veux écrire une histoire triste ».

Je ne sais pas si je l’ai réellement réussi, mais je sens au fond de moi que j’ai fait de mon mieux pour retranscrire des émotions sincères et profondes. Et j’ai réussi à me toucher moi, ce qui est le principale.

Elle ne fait que 24 chapitres, c’est donc un petit roman, et il y a un épilogue à la fin. On m’a reproché d’avoir fait court. Eh bien écoutez, je ne peux pas faire plus. Cette histoire se termine ainsi, et il n’y rien que je puisse y rajouter, si ce n’est quelques détails sur le décor et le paysage qui entoure mon personnage. Oui, j’écris « personnage » au singulier, pour une simple et bonne raison, c’est que cette fois, contrairement à mon autre roman, on ne verra qu’au travers un seul et unique point de vue dans ces chapitres. Celui de Lily.

C’est un petit challenge pour moi, parce que j’aime écrire et en dire beaucoup, dépeindre l’univers selon les regards de plusieurs personnes. Mais le  mal-être, on le vit bien souvent seule malheureusement, même si il y a du monde autour de nous ( famille, amis, proches… ) c’est une épreuve que l’on affronte par nos seuls moyens. Lily devait être seule. Je devais être seule…

Je sais, tout ça n’est pas très joyeux dit comme ça. Je le sais et c’est un peu le but. Mais n’oubliez pas que ce n’est qu’un mauvais moment à passer, et cette histoire, même si elle ne finit pas forcément « bien », laisse une trace de bonheur dans son sillage. Elle est la dernière marche a atteindre avant de pouvoir faire demi-tour et remonter. Moi je la vois ainsi, j’espère qu’elle vous touchera aussi.

Je vous laisse le lien vers Wattpad ici : https://www.wattpad.com/story/157907527-jolie-plume  . N’hésitez pas à aller lire, ou juste jeter un coup d’œil si ça vous intéresse. Je serai ravie de pouvoir discuter de tout ça avec vous 🙂

Bizous !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s