écriture, conseils

Conseils d’écriture #2 ~ Créer son plan

Saluuut !

On se retrouve aujourd’hui, motivé et de bonne humeur, pour attaquer le conseil d’écriture numéro 2. Thème du jour, et pas des moindres : Le plan !

Alors, je vais commencer par un petit disclaimer plus du type explications que mise en garde mais prenez le comme vous voulez ^^ . Il existe deux types d’auteur ( en gros, parce que chacun fait comme il veut, chacun est différent hein ) : les scripturaux et les structuraux. Les scripturaux sont ceux qui n’ont pas besoin ni de plan ni de préparations ni rien du tout, alors que les structuraux au contraire, ont besoin de prendre le temps de se préparer, de planifier chacun des moments de leur histoire ( les lieux, les noms, les péripéties, TOUT ). Selon l’écrivain que vous êtes, vous vous placerez plus ou moins dans une catégorie. Vous pouvez être un peu dans les deux, moi je suis un peu plus scripturale que structurale. J’ai mon idée de départ, ma fin, mon plan dans les grandes lignes, mais je n’ai pas vraiment ce besoin de me faire un planning, tout est dans ma tête et je laisse ma spontanéité me guider. Mais j’ai toujours une trame, un plan prêt à l’emploi et que je vais suivre. Donc sans plus tarder, parlons-en !

Afficher l’image source( lien image : http://www.writingandwellness.com/2017/01/31/how-to-get-out-of-the-i-dont-want-to-write-funk/ )

La création du plan est certainement l’étape la plus importante !! Il ne faut en aucun cas la négliger. Alors pas de panique, il est évident que votre plan dès le départ ne sera pas parfait, il ne faut pas hésiter d’ailleurs à faire quelques erreurs et s’en rendre compte en cours d’écriture, et c’est une très bonne chose car ça veut dire que votre histoire évolue avec vous. Toutefois, il est important de savoir par où on commence, où est-ce que l’on va, quelques scènes et détails importants qui viendront au fur et à mesure de l’aventure de votre ( ou vos ) héros.

En parlant des héros, ou des personnages en général, eux aussi sont importants et non négligeables. Mais là encore, ça touche un peu à l’auteur que vous êtes. Certains préfèreront préparer leurs personnages en amont du plan, d’autres après, et d’autres pendant. Moi j’aime tout faire en même temps j’avoue haha. Mais je suis obligée de découper ici et nous allons donc nous concentrer sur la trame de l’histoire ( même si l’un ne va pas sans l’autre ) et je reviendrai sur la création des personnages dans un autre article conseil.

Donc, a quoi vous sert le plan ? Il vous sert à ne pas vous perdre en cours de route. Quand on sait où l’on va, on a moins de chance de faire des haltes et d’avoir des blocages pendant l’écriture. Alors honnêtement, avoir un plan n’est pas la technique miracle pour éviter le syndrome de la page blanche, je crois qu’il n’y en a pas de toute façon ^^ . Je veux simplement dire qu’avoir un plan aide à se diriger, à faire avancer son intrigue d’un point A à un point B. Oui mais voilà, pour avoir un point B, il faut y avoir réfléchi et savoir que l’on veut y aller. C’est ça le plan. Où voulez-vous amener votre héros ? Que voulez-vous qu’il voit ? Qu’il ressente ? Qui voulez-vous qu’il rencontre ? C’est tout ça.

Lorsque vous allez préparer votre plan, faites d’abord un genre de résumé. Machin, un jeune garçon de tel âge, va rencontrer bidule, une jeune fille inconnue et mystérieuse, et avec elle, il va partir à la découverte d’un monde féerique où il va découvrir sa véritable destiné. Un résumé un peu moins nul que celui-là mais dans ce genre. Ensuite, imaginez que vous écartelez ce résumé, comme une longue toile d’araignée. Et puis suivez le fil. Etape par étape.

Etape 1 : Qui est machin ? Ou il vit ? Avec qui ? Va-t-il a l’école. Pas besoin de trop de détail, juste un point de départ. Etape 2- Machin vit sa vie. Etape 3- Machin rencontre Bidule. Où ? Comment ? A quelle occasion ? Etape 4- Machin par avec Bidule dans son monde. Etape 5- Machin fait des rencontres…. Et ainsi de suite, jusqu’à l’étape finale. Etape fin : Machin rétablit la paix et la prospérité dans son nouveau royaume.

C’est tout bête. Et c’est le moment où votre imagination ne doit pas avoir de limites. Vous avez des idées d’intrigues secondaires, mettez les. Des personnages ? Des lieux ? Des actions ? Peut-être même des bribes de dialogues ? Allez-y , prenez tout ce qui vous vient à l’esprit et répartissez les sur la toile jusqu’à obtenir un fil conducteur assez épais pour que vous puissiez savoir ce que va vivre votre héros au fil des pages.

Alors attention, on écrit des mots clés, des petits détails, mais rien d’important. On ne rédige pas ! Nous ne sommes pas encore dans la phase d’écriture, nous ne sommes pas là pour faire le début du roman, juste pour baliser le trajet du héros. C’est très important parce que si vous commencez déjà à rédiger, vous allez certainement vous emmêler les pinceaux au bout d’un moment, trouver qu’il y en a trop et que votre plan est complètement illisible. Il faut dans ce travail être efficace et aller à l’essentiel. Une autre étape permettra d’entrer dans les détails, de creuser un peu plus, mais ce sera pour un prochain article.

Alors pour faire ce plan, chacun a un peu sa méthode. Certains l’écrive un peu comme je l’ai fait plus haut en écrivant étape 1, étape 2... , d’autres le font dans leur tête, d’autre utilise un système de case en répertoriant les étapes du schéma narratif : situation initiale, élément perturbateur, péripéties, élément de résolution, situation finale. D’autres cherchent à bousculer les codes et feront des plans un peu plus déstructurer mais je pense qu’il faut déjà une certaine maitrise de l’écriture pour y arriver. J’ai vu aussi que la booktubeuse Lili Bouquine utilisait un système de petits papiers qu’elle assemble comme un puzzle. En bref, chacun est libre de faire comme bon lui semble son plan. A condition que celui-ci permette de se diriger, de connaitre d’où l’on vient, où l’on va, et où on finit.

Voilà j’espère que ces quelques indications sur la création du plan d’un roman vous aura aidé, moi j’ai beaucoup aimé l’écrire en tout cas. Je vous retrouve bientôt pour la suite des conseils ! 🙂

Bizous !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s